Les réseaux de chaleur : la solution pour verdir les énergies et les infrastructures

Les réseaux de chaleur sont une réponse clé aux enjeux de la transition énergétique. En tant que chauffages centraux, ils permettent de donner accès facilement à une énergie verte et locale à l’échelle d’un territoire. Cette mise en commun de l’approvisionnement du système de chauffage et d’eau chaude sanitaire permet de réaliser d’importantes économies et de développer les énergies renouvelables dans le mix énergétique.

Chiffres clés du réseau de chaleur de Maromme

  • 92% des besoins couverts par des énergies renouvelables
  • 228 000 tonnes de CO2 évitées chaque année
  • 2 chaudières bois pour 9,7 MW

> Plus d’informations sur le réseau de chaleur urbain de MBES

Réseau de chaleur ENGIE Solutions

C’est pour cela que la quantité d’énergie les alimentant vise à être multipliée par 5 à l’horizon 2030. Les dispositifs comme la TVA à 5,5% et les aides apportées par l’État au travers du Fonds Chaleur permettent ainsi de contribuer à développer cette solution vertueuse pour l’environnement et les collectivités locales.

Verdir et diversifier les énergies

L’énergie que nous utilisons pour nos activités, qu’il s’agisse de faire fonctionner une usine, d’éclairer une ville, de faire rouler un train ou de chauffer un immeuble, génère des émissions de gaz à effet de serre. Ces émissions sont plus importantes si l’énergie utilisée est une énergie « fossile » (charbon, pétrole, etc.).

Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, nous devons prioriser les énergies renouvelables et de récupération (bois énergie, solaire, thermique, photovoltaïque, etc.).

Chaufferie de Maromme

Ces énergies permettent notamment, via des réseaux de chaleur, d’alimenter des quartiers et des villes. Elles permettent également d’apporter des solutions sur-mesure aux besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire des bâtiments. De plus, ces énergies sont locales et participent donc au développement de l’économie circulaire. Enfin, leur coût sont moins (voire pas) liés à la volatilité des prix sur le marché des matières premières.

La création de réseau de chaleur permet de concevoir et d’exploiter un mix énergétique sur mesure. Ils permettent ainsi d’allier confort, performance et transition zéro carbone à l’échelle d’un quartier, d’une ville ou d’un territoire.

Améliorer l’efficacité énergétique

En France, 44% de la consommation finale d’énergie concernent les bâtiments résidentiels et tertiaires.

Part du chauffage dans la consommation d’énergie des logements et du tertiaire (source ADEME) :

Consommation d'énergie des logements source ADEME
Consommation d’énergie des logements (source ADEME)

Consommation d'énergie du tertiaire source ADEME
Consommation d’énergie du tertiaire (source ADEME)

Afin d’améliorer la performance des bâtiments, il faut optimiser la maintenance des installations existantes dans la durée, voire les moderniser. En complément, nous disposons aujourd’hui d’outils qui permettent de piloter l’énergie au plus près des besoins : des compteurs électriques intelligents, des équipements de supervision de plus en plus performants.

Ces actions permettent ainsi de maîtriser les indicateurs clés de performance et maîtriser durablement les budgets énergétiques.

Plus de renseignements sur la transition énergétique

Une question sur le réseau ? Un problème technique ?

Votre réseau de chaleur, une organisation de proximité à l’écoute de vos besoins